dimanche 11 mai 2014

The 100
1.02 : Earth Skills
(+ retour sur le pilote)

Créée par : Jason Rothenberg 
Avec : Eliza Taylor, Paige Turco...
Nationalité : Américaine
Genre : Drame, Fantastique, Science fiction

Après une apocalypse causée par l'Homme lors d'une troisième Guerre Mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, The Ark, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés au fil des années pour des crimes ou des trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie. Dès leur arrivée, ils découvrent un nouveau monde dangereux mais fascinant...



L'envie de refaire des chroniques par épisode m'a prit subitement. Par contre, afin de ne pas me faire envahir à m'en dégoûter comme par le passé, je ferais des chroniques que dans les séries où je suis à jour.  
J'ai décidé d'envoyer le coup d'envoi avec la série "The 100", puis je passerais surement par "Ressurection", "From dusk till dawn : the series"...

Avant de revenir sur l'épisode 1.02 diffusé ce mercredi 26/03, j'avais envie de vous reparler très brièvement


Capture de l'épisode 1.01
Avant de revenir sur l'épisode 1.02 diffusé ce mercredi 26/03, j'avais envie de vous reparler très brièvement du pilote. Quand j'ai commencé la série, je n'en attendais quasiment rien, mais elle à réussi à me surprendre par bien des côtés.
Il y a des choses que je n'avais pas vu venir et le fait que ça parte dans une direction inattendu, cela m'a bien plu.
Les effets spéciaux sont plutôt bien réussis. Je n'ai pas eu cette sensation de ratage complet. 
La seule chose qui pourrait me gêner dans l'avenir, c'est sans nul doute les petites histoires de cœur des survivants.
Ce qui se passe dans le vaisseau pourrait amener de bonnes choses même si j'ai peur d'un effet de redondance.
Le seul défaut que je pourrais soulever, c'est que le pilote est trop fourni, ça va beaucoup trop vite et parfois, j'ai cette impression que ça part dans tous les sens, mais bon, la série a un fort potentielle et c'est avec plaisir que je continuerais de la regarder.



Même si j'avais bien aimé le pilote de cette série, j'avais malgré tout cette petite crainte. La crainte que les amourettes des "héros" soient trop mises en avant. Le fait de voir de la violence gratuite également (même si nous sommes sur la CW, il ne faut pas oublier que les 100 sont des prisonniers)... enfin bref, je n'étais pas vraiment rassuré.

Le souci que j'ai généralement avec les séries, c'est que j'ai horreur des trucs fortement stressants, voir malsains. Je ne sais pas vraiment l'expliquer à l'écrit, mais la bande-annonce à la fin du pilote m'a fait prendre conscience que certaines situations pourraient me mettre mal à l'aise, chose que je déteste. Je pense que c'est à cause de cela que j'ai mis pas mal dé séries en pauses d'ailleurs. Dès que ça devient un peu "glauque" pour moi, que je sais qu'il va arriver quelque chose d'horrible à l'un des mes personnages préférés, j'ai tendance à fuir la série.

Ici, ce qui me donne envie de "fuir", c'est l'espèce de tension qui s'installe entre les deux groupes. Le fait que Bellamy soit une ordure, prêt à tout. Le fait aussi qu'il essaye de créer une petite dictature avec les bracelets. Le fait qu'il se fasse respecter en se fessant craindre. Toute cette partie, je n'en suis pas très fan. À l'issue de ce deuxième épisode, je me rends compte qu'il y a quand même pas mal de sujets qui créent une véritable tension. Beaucoup aiment ce genre de chose, mois pas.

Ce deuxième épisode pose les bases, une équipe est créée puisqu'on apprend très vite que Jasper n'est pas mort (il est quand même sacrément coriace le gars). J'ai bien aimé cette partie "découverte" de cette nouvelle terre. Le fait d'apprendre qu'il y a eu des survivants, qu'ils sont retournés à l'état d'homme de cro-manions... Je continue également à trouver cette "nouvelle terre" juste magnifique, même s'il y fait pas très bon vivre.

Je dois dire que je reste sur ma première impression concernant, Octavia, je l'aime toujours autant. Elle pourrait apporter beaucoup au groupe, mais son frère l'en empêche. Par contre, son "coup de foudre" tombé un peu de nul part, je n'arrive pas à y croire, mais esthétiquement, j'ai trouvé la scène des papillons très sympathique.

Quant à ce qui se passe sur le vaisseau, l'arche, j'ai hâte d'en voir un peu plus, parce que pour le moment, c'est très peu. La mère de Clarke me plait bien. Par contre, j'ai énormément de mal avec le chancelier Jaha (Isaiah Washington) qui me parait trop neutre et qui compte sur les autres pour prendre des décisions difficiles, et je ne parlerais même pas du conciliateur Kane (Henry Ian Cusick) qui est juste insupportable, manipulateur est très... démoniaque.

Pour le moment, j'aime bien, mais j'en attends plus. J'espère surtout un développement un peu plus approfondie par la suite, car la série a un véritable potentielle, mais celui-ci n'est malheureusement pas assez exploité à mon goût. Je suis peut-être naïf, mais j'ai bien envie d'y croire (encore un peu au moins...).

Ma note : 14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire